2018 Get Ready Management | Webdesign : chota communication

Rechercher

SPORT ET ETUDES


«La HEFSM est la solution idéale pour moi, je peux y poursuivre ma formation professionnelle parallèlement à ma carrière sportive», affirme Théo Gmür, 21 ans, spécialiste du slalom et du slalom géant en handiski. D’autant plus qu’il peut, parallèlement à ses études, utiliser l’infrastructure de Macolin pour ses entraînements, ce qui est un plus. Le Valaisan, qui vient de Nendaz, est actuellement domicilié à Bienne. Selon lui, «concilier études et sport d’élite n’est pas évident mais ici, les sportifs sont extrêmement bien soutenus.» Actuellement, il est inscrit à onze cours différents mais il peut lui arriver de les manquer et de devoir rattraper des leçons, surtout en pleine période de compétition. «Ce n’est pas facile, mais mes camarades me passent leur notes et me transmettent les informations importantes.»


Théo apprécie beaucoup la flexibilité dont il bénéficie à Macolin: «Je trouve super la manière dont les besoins des sportifs d’élite sont pris en compte. Même pour les examens, s’ils tombent à la même date qu’une compétition, on trouve toujours une solution.» Son seul souhait, s’il devait changer quelque chose, serait qu’il y ait plus d’étudiants romands. «La majorité sont alémaniques, ce qui place la barre encore un peu plus haut», explique-t-il – alors même qu’il parle bien l’allemand. Cependant, il estime qu’il n’y a vraiment pas de quoi se plaindre et se dit très reconnaissant de pouvoir étudier à Macolin. Ses prochains objectifs: obtenir son bachelor (d’ici cinq ou six ans) et rapporter une médaille des Jeux paralympiques 2018 qui auront lieu en Corée du sud.

Addendum (21 mars 2018)

Jeux paralympiques de Pyeongchan 2018: Théo Gmür a remporté 3 médailles d'or en ski alpin catégorie debout (en descente, super-G et géant). Gmür a porté le drapeau suisse lors de la cérémonie de clôture.


Source